Encore un copain de Bure en prison : écrivons-lui !

Kevin a été arrêté début août 2019 et condamné à 4 mois de prison ferme pour non-respect de son contrôle judiciaire. Ce contrôle judiciaire, c’est celui issu de la deuxième grosse vague de perquisitions et d’arrestations à Bure en juin 2018, où 5 personnes ont été mises en examen. Ce contrôle judiciaire, très lourd, consistait en :

-une interdiction de paraître dans les départements de la Meuse et de la Haute-Marne;
-une interdiction d’entrer en contact avec 9 autres compagnon.nes de lutte;
-une obligation de suivi régulier par le SPIP (Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation – berk berk berk).

Plus d’infos ici ou ici.

Continue reading “Encore un copain de Bure en prison : écrivons-lui !”

G20 Hambourg : 2 ans après, la répression continue

Il y a quelques jours seulement, nous vous parlions ici du G7 Biarritz et de la répression à laquelle nous devons nous préparer.

La répression des contre-sommets est toujours très brutale. Rappellons-nous la violence policière qui s’est abattue sur le contre-sommet à Gênes en 2001, à l’origine d’un grand nombre de blessé.es physiques et psychiques. Une violence d’état qui nous a volé Carlo Giuliani. Cette répression constitue un traumatisme politique partagé par de nombreux milieux militants. La répression à Hambourg en 2017 a également marqué les esprits par son organisation et les moyens à la fois délirants et répugnants qui ont été déployés : plateforme officielle de délation, surveillance vidéo omniprésente, construction d’une prison à GAV, perquisitions plusieurs mois après…

Cette répression se poursuit aujourd’hui encore. En voici quelques exemples. Continue reading “G20 Hambourg : 2 ans après, la répression continue”

Deux textes sur l’écriture aux détenu.es

Nous partageons ici deux textes apportant informations et conseils sur l’écriture aux personnes incarcérées. Il est important de connaître les contraintes inhérentes à l’écriture anti-carcérale avant de s’engager dans cet acte militant, afin de s’assurer que nos lettres arriveront bien à destination, et que leur contenu sera “adapté” (ne pas compromettre soi ou autrui, sans nécessairement se censurer politiquement). Mais il est également important de prendre conscience de toutes les possibilités qui s’offrent malgré tout à nous : l’écriture aux personnes incarcérées peut être riche, inventive, subversive !

Continue reading “Deux textes sur l’écriture aux détenu.es”